800px_Qu_bec___H_tel_du_Parlement_3

C'est une vraie question, d'ailleurs nombreux sont les amis dans mon entourage qui ne comprennent pas cet étrange intérêt, qui n'a à leurs yeux rien de rationnel.

De nombreuses raisons plus où moins objectives me donnent pourtant envie de m'y mettre, parmi elles :

1) J'aime la politique, j'aime le Québec, il était logique que ces deux sujets qui me passionnent se retrouvent. Certains me diront "Tu es aussi passionné de BD, pourquoi ne pas plutôt parler de la BD québécoise en ce cas ?". Et bien je le fais, mais ailleurs (par exemple , ou ). Quand à la BD politique je l'étudie par ailleurs mais j'en parlerai plus tard. Et je ne m’interdis pas de parler de BD politique québécoise sur ce blog.

2) Il y a une effervescence. Le Québec c'est évidemment la question indépendantiste, mais ce n'est pas la seule, et elle évolue depuis des années en se complexifiant. Il y a notamment la création et l'affirmation de différents partis de gauche (indépendantistes aussi d'ailleurs) qui réussissent à obtenir des élus, une certaine résistance au bipartisme et aussi un grand brassage permettant à certains partis alors minoritaires de prendre leur envol... et parfois de s'écraser rapidement, c'était le cas de l'ADQ, mais il y a quelque chose de stimulant, comme si des choses s'essayaient. Au-delà des partis, cette effervescence s'est largement ressentie lors du Printemps érable, qui fut un moment bien plus intéressant que de nombreuses élections, et qui a sans doute été trop vite enterré.

3) Il y a quelque chose de réjouissant dans cette parcelle francophone d'Amérique du nord (même si ce n'est pas la seule), il y a une nation qui électoralement joue une partition très différente du Canada et qui s'en distingue pour plein de raisons, il y a d'incroyables réserves de ressources naturelles, un questionnement qu'il m'intéresserait de creuser sur les premières nations, etc. Ce n'est certainement pas par chauvinisme que le Québec doit nous intéresser, mais parce qu'il y a au Québec une culture propre, aux confluences de nombreuses identités (et pas un simple mix de culture française, anglaise et américaine comme on pourrait paresseusement le croire).

4) Soyons vendeurs, il y a de l'actu. Le gouvernement péquiste étant minoritaire il y aura sans doute des élections cette année, ou en tous cas sous peu. La campagne sera en tous cas très courte, certains évoquant même des élections avant Noël.

Ce blog se voudra donc à la fois espace pédagogique, pour vous faire découvrir les arcanes de la politique québécoise dont le mode de fonctionnement est très différent du nôtre, mais aussi espace d'analyse et de parole. J'ai en effet bon espoir de vous présenter des articles de fonds sur des partis ou faits méconnus, et aussi (surtout ?) des entretiens, que j'espère nombreux, avec des personnalités québécoises où françaises pouvant vous éclairer et nourrir votre intérêt.

Ce blog s'adresse aux français, notamment dans ses volontés pédagogiques, mais aussi à mes amis québécois qui pourront sans doute y trouver un intérêt et que j'encourage à enrichir les articlesdans les commentaires, voire à corriger si nécessaire (en espérant que ça n'arrive pas trop souvent).

Photo : L'Assemblée Nationale du Québec, par Christophe.Finot (wikipédia).