19 mai 2015

Fin du « suspens »... et après ?

Après des mois de campagne dont les seuls points saillants ont été le retrait de trois candidats pour des raisons diverses, Pierre-Karl Péladeau est donc devenu chef du Parti Québécois hier. Avec 57,58% et une forte participation, sa légitimité est totale. Même si ses équipe visaient au départ de la campagne un score au delà des 70%, son résultat est conforme aux attentes des derniers sondages qui, cette fois, ont été globalement fiables pour tout le monde (29,21% pour Cloutier et 13,21% pour Ouellet). Maintenant que le PQ s’est... [Lire la suite]
16 janvier 2015

L’insoutenable légèreté du bulldozer

Lorsque la fin de l’année est arrivée tous les médias ont fait leur classement des ministres. La pratique est contestable et montre vite ses limites : ainsi un ministre se retrouve mauvais élève dans l’un et révélation dans l’autre. Plus que sur la politique en général, ce genre d’article informait sur les positionnements politiques des médias les publiant. Cependant, parmi tous, il y avait un consensus, un que personne ne voulait sauver, et qui permettait en plus de faciles jeux de mots. Yves Bolduc, ministre de l’Éducation... [Lire la suite]
Posté par maelrannou à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 novembre 2014

Entretien avec Pierre Céré, candidat à la chefferie du PQ

Pierre Céré est avant tout un militant associatif et syndical, particulièrement actif dans la défense des précaires. Coordonnateur du Comité Chômage de Montréal depuis 1997 et porte-parole du Conseil National des Chômeurs et Chômeuses, il a fait le saut en politique pour le Parti Québécois dans Laurier-Dorion en 2014. Sèchement battu, il n’a pas renoncé, a repris son bâton de pèlerin et s’est porté candidat à la chefferie du PQ, défendant un indépendantisme social et inclusif. Vous êtes actif dans le milieu communautaire depuis des... [Lire la suite]
19 novembre 2014

Le futur premier ministre…

Depuis la démission de Pauline Marois les jeux sont faits. Pierre-Karl Péladeau, magnat de l’industrie devenu député de Saint-Jérôme, sera le futur premier ministre du Québec. Tout le monde est d’accord à ce sujet et, d’ailleurs, un sondage qui vient de paraître affirme que PKP est le seul à pouvoir battre Philippe Couillard lors des prochaines élections générales. Attendez… Les prochaines élections générales ? J’ignorais que le gouvernement libéral était minoritaire et qu’il y aurait des élections sous peu. Ha, que me dit-on dans... [Lire la suite]